Desrobinemasters.com » assurance » Assurance pour chien : que faire en cas de vieillesse ?

Assurance pour chien : que faire en cas de vieillesse ?

Vous ne savez pas à quel moment souscrire à une assurance pour votre chien ou bien vous hésitez encore ? Il est vrai que lorsqu’on n’est pas souvent confronté à emmener son animal de compagnie chez le vétérinaire, payer les frais d’une assurance peut sembler coûteux. Seulement, il faut penser à ce qui pourrait advenir dans le futur et souvent proche.

Pourquoi y avoir recours le plus tôt possible ?

Les chiens en bas âge sont :

  • Plus actifs : donc ils sont plus enclins à avoir des accidents qui pourraient se révéler coûteux à régler.
  • Moins traités : contre les vers ainsi que les parasites. C’est une étape inévitable et il est préférable de mettre ces soins sur le compte d’une assurance.
  • Agités : donc plus enclins à s’égarer. Certaines assurances permettent de retrouver votre chien perdu.

Si votre chien a déjà atteint l’âge adulte, voire la vieillesse, il est fortement conseillé de ne plus attendre pour l’assurer. En effet, comme chez les humains, avec la vieillesse la maladie s’installe. Plus votre chien grandira, plus fréquentes seront les visites chez le vétérinaire, ce qui finira par revenir cher.

Que rechercher chez une assurance ?

Voici les critères à favoriser lors de votre recherche :

  • Activer avant l’âge de dix ans : chez beaucoup d’assurances les remboursements après cet âge diminuent de la moitié. Afin d’anticiper les maladies qui pourraient surgir après qu’ils aient dépassé cet âge, pensez à emmener votre chien le plus souvent possible chez le vétérinaire, et ce, à chaque fois que vous aurez l’impression qu’il pourrait bénéficier d’un plus.
  • Demander l’avis de votre vétérinaire : qui est, sans doute, la personne la plus bienveillante envers votre animal, après vous. Elle devrait être capable de vous donner les meilleurs conseils afin de faire un bon choix d’assurance. Certaines sont peu connues et pourtant elles existent et les vétérinaires pourraient vous aider à faire votre choix selon les besoins et services les plus adaptés.
  • Être rassuré par rapport aux prix : les assurances n’appliquent évidemment pas les mêmes prix pour tous les chiens, indépendamment de leurs âges. Elles auront tendance à prendre plus cher pour des chiens âgés. Seulement il faut garder en tête que payer cher pour prévenir est toujours mieux que payer d’autant plus cher pour guérir.
  • Demander l’assurance à vie : la plupart des assurances ne proposent pas cette option ! N’hésitez pas à insister pour obtenir l’information. Il est toujours utile de demander conseil à vos amis ayant eux-mêmes souscrit à l’une des nombreuses assurances pour chiens qui existent. Les usagers peuvent également vous donner des retours.